Y croire

En dehors des sentiers battus, nous resterons à petits pas sur les chemins de l'Ecole buissonnière. Dans le quotidien de nous, L'oeil vigilant à ce qui se passe chaque jour quand le soleil pointe ou que la pluie est là pour arroser les champs, les blés et les salades que nous avons plantées. Sans chercher l'image, la com, l'adhésion.

Parce que nous savons ce que nous faisons chaque jour, et que chaque jour doit avoir un sens.

Elle Marie le sait et lutte chaque seconde non pas pour une célébrité mais bien pour que chaque jour ait un sens pour elle et pour la personne dont elle s'occupe. Elle est aide à domicile. Elle combat l'institution quand cette lutte est nécessaire. 

Nous n'aurons pas des projets comme ça, nous aurons des projets qui  font sens. Pour nous.

Parce que nous l'avons toujours fait.

Des spectacles qui nous tiennent à coeur parce qu'ils ont été travaillé dans notre parcours et avec.

 

Un envie d'y croire

Une envie d'inventer la vie

Nous sommes sur la route.

Il serait bon de nous questionner sur la vie de tous les jours.

Sans parti politique

A petits pas

 

Nous partons vers Sète, travailler notre création

Nous aurions envie de poussins partout à COncarneau, une envie naissante de Nathalie et de Virginie lors d'une discussion

 

Au relai des mots avec les bibliothèques avance

Et comme un espoir aujourd'hui d'un monde inventé par nous mêmes....

 

Ce nous qui n'en finit pas de déraper dans les virages du S de soi même... il dit Deligny

 

Et la rencontre c'est être disponible au désordre de l'autre et savoir l'accueillir, il dit Jean Luc Charlot

 

A vos marques prêts partez...

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0