Comédiens à votre service

"Comédiens à votre service" est un espace particulier dédié à mettre l'art du Théâtre au service du quotidien. Comme un laboratoire...


Depuis 2008, au CLPS de Quimper, nous organisons le Titre « Assistant(e) de Vie aux Familles ». L’examen de ce titre comporte, entre autre, une mise en situation de 50 minutes durant laquelle un comédien joue le rôle de la personne aidée. Nous avons accueilli quelques comédiens, avant de trouver celle qui correspond véritablement à nos besoins. Virginie HUE, comédienne professionnelle dans la compagnie « L’art déraille » intervient maintenant sur toutes les épreuves de synthèse des titres ADVF et mise en situation pour l’examen final de la formation Auxiliaire de gérontologie.

De plus elle présente son théatre –forum  « Y a pas personne » une fois par an au CLPS, mettant en scène une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Nous côtoyons donc Virginie régulièrement et apprécions son implication. J’ai donc souhaité qu’elle puisse vous présenter le poste rare, qu’elle occupe au CLPS, celui de comédienne.

 

Chantal QUEOURON

Responsable Formation

 

Pour tenter de répondre à Chantal qui me demandait ce que c’était d’être comédienne au CLPS, j’ai pensé à une phrase de Jean Luc Charlot :

« La rencontre c’est être disponible au désordre de l’autre et savoir l’accueillir ».

 

Nous sommes deux acteurs sur scène, chacun dans son rôle de théâtre, mais pas n’importe quel théâtre : il n’y a pas de texte, quelques indications de direction d’acteurs venues de là haut et le spectacle commence, et pas n’importe quel spectacle, une histoire de rencontre, vraie, authentique qui se joue sur cinquante minutes sous l’œil vigilant et critique de deux metteurs en scène, les jurys.

 

La rencontre entre Stéphanie et Madame Thibault, Marisol et Madame Voisin, Florence et Madame Vautier, l’une aide à domicile, l’autre, une personne diabétique, accidentée, dépendante, ou souffrant de la maladie de parkinson, etc…

A cette différence prêt et non des moindres que Stéphanie, Marisol ou Florence sont en examen pour obtenir un diplôme, en audition donc pour le titre d’assistante de vie aux familles. Elles doivent faire leurs preuves, convaincre le jury en cinquante minutes.

L’enjeu n’est pas le même pour nous.

Je joue, je suis comédienne professionnelle, je me glisse dans le rôle de…

 

Au CLPS, jouer dans cet espace pédagogique, c’est tenter une rencontre authentique. Nous ne nous connaissons pas mais nous devons être là, il y a nos rôles, mais au fond il y a sans doute d’abord, nous, réellement : les regards, les gestes, les conversations improvisées, l’attention, les rires.

Nous ne pouvons pas mentir.

Ca sent la tarte aux pommes sur le plateau, la soupe du soir.

Nous épluchons les légumes ensemble, nous entrons dans l’espace intime ensemble, les mains dans la main, le shampoing, le bain de pieds.

 

Michel Bouquet disait que sur le plateau, il ne faut pas jouer, il faut être là vraiment en entier.

Nous improvisons la vie avec nos références, nos vécus, notre humanité en tentant la note juste, la couleur exacte, le mot vrai.

Et c’est ce que j’aime lors de ces examens, sur ce plateau pédagogique : la mise en scène de cette humanité là, la nôtre : celle des candidats, tantôt fragiles, stressés, déterminés avec leur histoire, leurs expériences et celle de ces gens aidés dans lesquels je me glisse en essayant d’être à chaque seconde la plus vraie.

 

C’est tout cela être comédienne au CLPS.

Des pièces de théâtre de vie improvisées qui s’écrivent sur le plateau à deux mains :

« La tititte tatarte aux pommes »

« Roger, le voisin »

« Madame va mourir »

« Fermez la fenêtre je vous en prie »

« Bonjour je vais me laver les mains »

Et d’autres encore seront écrites je le souhaite.

 

Quel bonheur !


Nos crieurs, soudeurs, raccommodeurs et spécialistes en gens